Le Kuvasz  

Standard FCI N° 54  /13.09.2000  / F

TRADUCTION: Dr.J.-M. Paschoud.

 

ORIGINE: Hongrie.

 

DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D’ORIGINE EN VIGUEUR: 06.04.2000.

 

UTILISATION:     Le Kuvasz garde et protège les maisons et les propriétés, n’importe quel objet de valeur et même les êtres humains.  Il a aussi été utilisé comme chien de chasse     et  comme pisteur.

 

CLASSIFICATION F.C.I.:     Groupe 1       Chiens de berger et de  bouvier (sauf chiens de  bouvier suisses).

                                                                                     Section     1       Chiens de berger.

                                                                                     Sans épreuve de travail.

 

BREF APERCU HISTORIQUE:  Il s’agit d’un très ancien chien de berger indigène hongrois.  Ses ancêtres accompagnaient déjà les Magyares lorsqu’ils occupèrent la plaine délimitée par les Carpates; ils utilisaient ces chiens pour garder et protéger leurs troupeaux contre les carnivores et les voleurs.  Grâce à son instinct de chasse, à l’époque du roi Matthias Corvinus, on l’a utilisé de préférence comme chien de chasse.  Depuis la forte diminution du nombre des troupeaux son utilisation originale est devenue beaucoup plus rare; il s’est acclimaté à la vie dans les villages et, plus tard, même dans les villes.

 

ASPECT GENERAL:  Les chiens de cette race sont forts, de grande taille et ont une robe blanche épaisse et ondulée.  Leur aspect est plaisant et rayonne de noblesse et de force.  Les différentes parties du corps sont en parfaite harmonie et les membres ne sont ni trop longs ni trop courts.  L’ossature est solide, mais pas grossière.  La musculature, fortement développée, est sèche et les articulations sont nettement délimitées. 

Vu de profil, le corps a la forme d’un rectangle couché proche du carré.  Bien musclé.  Conformation solide, tempérament vif, grande motilité.  Son aspect suggère une aptitude inlassable au travail.

 

PROPORTIONS IMPORTANTES:

·      La longueur du corps dépasse de peu la hauteur au garrot.

·      La hauteur de la poitrine correspond à peu près à la moitié de la hauteur au garrot.

·      La longueur du museau est un peu inférieure à la moitié de la longueur totale de la tête.

 

COMPORTEMENT / CARACTERE: Le Kuvasz est courageux et impavide.  Il défend même au prix de sa vie les personnes confiées à sa protection et les objets remis à sa garde.  Il est conscient de sa propre valeur et peut devenir agressif si on le maltraite.  Il est fidèle, digne de confiance et aime son maître et son entourage.  Il a besoin de beaucoup de mouvement et doit être occupé.  Il est modeste dans ses exigences, ne demande pas de soins spéciaux et supporte aisément même des conditions météorologiques très mauvaises.  Il est reconnaissant pour l’amour et la sollicitude qu’on lui témoigne.

 

TETE: La tête du Kuvasz est distinctement cunéiforme et cadre harmonieusement avec le corps; elle est attrayante, pleine de noblesse et exprime une force notable.  La tête typique du Kuvasz est émaciée et sèche.  C’est surtout par la forme de la tête que ce chien peut être différencié de chiens de races apparentées.  La tête du mâle est un peu  plus robuste que celle de la femelle.

 

REGION CRANIENNE:

Crâne: Le crâne est large et le front légèrement saillant.  Au milieu du front le sillon longitudinal est nettement marqué.

Stop: Peu prononcé.

 

REGION FACIALE: Large, longue et bien musclée.

Truffe: Noire, obtuse.

Museau: Le chanfrein est droit; le museau s’amenuise régulièrement, mais n’est jamais pointu.

Lèvres: Noires, bien appliquées; le bord de la commissure labiale est dentelé.

Mâchoires/dents: Articulé en ciseaux bien développé, puissant, régulier et complet correspondant à la formule dentaire du chien.

Yeux: En position légèrement obliques, en forme d’amande, de couleur brun foncé.  Le bord des paupières est noir et épouse bien la forme du globe oculaire.

Oreilles: Attachées à mi-hauteur; dès leur attache et sur un tiers de leur longueur elles sont décollées en arceau pour ensuite retomber bien appliquées contre la tête.  Elles ont la forme d’un « V » et leur extrémité est arrondie.  Lorsque le chien est attentif, les oreilles sont légèrement relevées; elles ne sont jamais papillotées ou portées droites.

 

COU: Plutôt court que de longueur moyenne et fortement musclé.  Il forme avec l’horizontale un angle de 25-30°.  La nuque est courte.  La peau de la gorge est tendue, pas de fanon.  Chez les mâles la collerette et la crinière sont significatives.

 

CORPS: Vu de profil, le corps forme un rectangle couché très proche du carré.

Garrot: Long; il dépasse nettement le plan du dos.

Dos: De longueur moyenne, droit, large, bien musclé et solide.

Rein: Court; il prolonge fermement le dos.

Croupe: Légèrement inclinée, musclée en abondance, large; le poil est très dense, ce qui fait paraître la croupe un peu surélevée.

Poitrail: A cause du fort développement de la musculature, le poitrail est arrondi et la pointe du sternum n’est que peu saillante.

Poitrine: Bien descendue, longue et légèrement bombée.

Ligne du dessous et ventre: En prolongement de la cage thoracique légèrement relevés vers l’arrière.

 

QUEUE: Attachée bas en prolongement de la croupe légèrement inclinée, elle tombe verticalement; son extrémité est légèrement relevée vers le haut, mais pas recourbée.  En longueur elle atteint le niveau du jarret.

 

 Lorsque le chien est attentif ou excité la queue peut être relevée, mais elle ne doit pas dépasser la hauteur de la ligne du dos.

 

MEMBRES

 

MEMBRES ANTERIEURS: Les antérieurs soutiennent le corps verticalement jusqu’au niveau du carpe.  Ils sont parallèles et modérément écartés.  Vue de face, la position des antérieurs est correcte quand une verticale imaginaire tirée depuis la pointe de l’épaule correspond à l’axe des antérieurs et touche les pieds entre le 3ème et le 4ème doigt.  Vue de profil, la position est correcte quand une verticale imaginaire tirée de la pointe du coude au sol passe jusqu’au carpe par le milieu du membre.

Epaules: Omoplates longues et obliques, musclées, étroitement et fermement appliquées à la paroi thoracique tout en restant mobiles.

Bras: De longueur moyenne, bien musclé.  L’omoplate et le bras forment un angle de 100 à 110°.

Coudes: Secs, bien appliqués à la cage thoracique, tournés ni en dedans ni en dehors.  Le bras et l’avant-bras forment un angle de 120 à 130°.

Avant-bras: Relativement long, droit, ferme, doté d’une musculature sèche; ses tendons solides se prolongent en direction du carpe.

Carpe: Bien développé, ferme; les tendons sont solides comme de l’acier.

Métacarpe: Relativement court, sec, légèrement incliné (l’angle formé avec la verticale est de 10 à 15°).

Pieds antérieurs: Ronds ou quelque peu ovales, fermes.  Les doigts sont courts et si bien cambrés qu’au milieu ils ne touchent pas le sol; ils sont élastiques et bien serrés.  Les coussinets sont élastiques, noirs.  Les ongles sont durs, forts, noirs ou de couleur gris-ardoise.

 

MEMBRES POSTERIEURS: Vue de profil, la position des postérieurs est correcte quand le grasset est placé  verticalement sous la crête iliaque et le pied verticalement sous l’articulation de la hanche.  Une verticale imaginaire tirée depuis la pointe de la fesse doit tomber sur le calcaneum. 

 

Vue de derrière, la position des postérieurs est correcte quand les verticales imaginaires tirées de la pointe de la fesse correspondent à l’axe des deux postérieurs, sont parallèles et touchent le sol à un écart moyen.

Cuisse: Elle est bien attachée au bassin par sa musculature longue, large et bien gigotée.  Le bassin et le fémur forment un angle de 100 à 110°.

Grasset: Volumineux.  L’angle entre la cuisse et la jambe est de 110 à 120°.

Jambe: Ses muscles longs et bien gigotés se prolongent sous forme de tendons solides jusqu’au jarret.  Vue de derrière, elle est verticale et des deux côtés parallèle à l’axe du corps.

Jarret: Large, volumineux, sec, nerveux.  L’angle du jarret est de 130-140°. 

Métatarse: Long, vertical.

Pieds postérieurs: Ovales, à part ça comme les antérieurs.

 

ALLURES: Le pas est lent et couvre bien du terrain.  Au trot, le mouvement est facile, élastique, étendu, plein d’élan, régulier et endurant.  Les coudes ne sont tournés ni en dedans ni en dehors.

 

PEAU: Elle est bien pigmentée, de couleur gris-ardoise et bien tendue.

 

ROBE

POIL: Modérément dur, ondulé, un peu raide, sans tendance à se feutrer.  Sous le poil de couverture plus grossier il y a un sous-poil plus fin et duveté.  La tête, les oreilles et les pieds sont recouverts d’un poil court, serré et droit d’une longueur de 1-2 cm.  Les parties antérieures et latérales des membres antérieurs et des postérieurs au-dessous du grasset sont également recouvertes de poil court, serré et droit d’une longueur de 1-2 cm.  Les faces postérieures des membres portent des franges d’une longueur de 5-8 cm qui, aux membres postérieurs, descendent jusqu’au jarret.  Autour du cou, le poil forme une collerette qui se prolonge sous forme de crinière jusqu’à la poitrine. 

La crinière est spécialement prononcée chez les mâles.  Sur le corps, aux bras et sur les cuisses le poil est de longueur moyenne (4-12 cm), abondamment ondulé et forme souvent des crêtes, des listes ou des épis. 

Sur toute sa longueur, la queue est recouverte d’un poil serré et ondulé; à l’extrémité de la queue, le poil peut même atteindre une longueur de 10 à 15 cm.

COULEUR: Blanche; la couleur ivoire est admise.  La truffe, le bord des paupières et les lèvres sont noirs;  les coussinets sont noirs ou de couleur gris-ardoise.  Pour le palais, une couleur foncée est recherchée; des taches de couleur rose sont admises.

TAILLE ET POIDS:

Hauteur au garrot:   Mâles :                 71-76 cm.

                               Femelles :             66-70 cm.

Poids:                     Mâles :                 48-62 kg.

                               Femelles :            37-50 kg.

 

DEFAUTS: Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité et de ses conséquences sur la santé et le bien être du chien.

 

DEFAUTS ELIMINATOIRES:

·         Chien agressif ou chien peureux.

·         Stop trop accusé.

·         Manque de pigment à la truffe, aux lèvres et aux bords des paupières.

·         Absence d’une ou plusieurs dents (incisives, canines, prémolaires 2-4, molaires 1-2).  Absence de plus de deux PM1.  Les M3 ne sont pas prises en considération.

·         Prognathisme supérieur ou inférieur, arcade dentaire déviée.  Perte de contact des incisives de plus de 2 mm.

·         Entropion, ectropion.

·         Oreilles dressées.

·         Queue relevée plus haut que la ligne du dos même au repos.  Queue enroulée en crosse.

·         Poil formant des mèches, poil bouclé; poil non ondulé; poil « fil de fer ».

·         Membres recouverts de poil long.

·         Couleur de la robe différente de celle indiquée dans le standard.

 

Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d’ordre physique ou comportemental sera disqualifié.

 

N.B.: Les mâles doivent avoir deux testicules d’aspect normal complètement descendus dans le scrotum.

 


website besucherverfolgung statistiken